Moroni,

Comores.

Hugo Bréant                                        Thèse

THÈSE

 

Les chemins internationaux de la mobilité sociale

Expériences de mobilité et d’immobilité sociales

dans les parcours migratoires comparés d’émigrés comoriens et togolais

Sous la direction de Jérôme Valluy (MCF, HDR, Paris 1, COSTECH)

 

Résumé : 

     Cette thèse prend pour objet les parcours biographiques d’émigrés comoriens et togolais, en s’intéressant à la double dimension de ces mobilités internationales, entendues à la fois comme des processus de mobilité spatiale et comme des trajectoires de mobilité sociale. Pour étudier ces mobilités, l’enquête a été menée en France et dans les deux pays d’origine. Près de 200 récits de vie, complétés par des observations au sein des familles, ont pu être réalisés auprès de non-émigrés, d’émigrés, d’émigrés de retour et de leurs proches.

    La recherche questionne le franchissement des frontières internationales comme moyen de s’affranchir des frontières sociales nationales, c’est-à-dire les manières dont les émigrés s’approprient la mobilité internationale et peuvent convertir leurs expériences migratoires en ressources leur permettant de s’engager dans un processus de mobilité sociale ascendante.

Cette enquête souligne que les histoires migratoires nationales, les conditions politiques restrictives de la mobilité internationale et les dispositions familiales à la migration se combinent pour construire des parcours inégaux.

       La comparaison multidimensionnelle entre des émigrés originaires de deux pays, aux propriétés sociales diverses, met d’abord en lumière l’influence centrale des histoires familiales et du milieu social d’origine des émigrés dans l’explication des parcours individuels. L’enquête démontre par ailleurs que les mobilités internationales conduisent les émigrés à traverser plusieurs espaces sociaux et nationaux et à s’engager dans des trajectoires qui mêlent à la fois des expériences d’immobilité et de mobilité sociale. Au-delà de ces expériences individuelles contrastées, la thèse indique enfin que la migration participe tout autant à reproduire les inégalités qu’à brouiller les frontières sociales du pays d’origine.

Mots-clés :

 

  • émigration ; mobilités internationales ;

  • frontières ; politiques migratoires ; politique des visas ;

  • mobilité sociale ; (re)production des inégalités sociales ;

  • socialisations ; dispositions à la mobilité ;

  • parcours biographique ; comparaisons ;  

  • Comores ; Togo.

MENTION et PRIX

La thèse a obtenu la mention « Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité », la proposition à l’obtention d’un prix de thèse et d’une subvention à la publication.

En mars 2017, après avoir été sélectionnée par l’école doctorale de science politique parmi les thèses soutenues dans l’année, ma thèse a obtenu le prix de thèse de la Commission de la recherche de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

JURY 

La soutenance de cette thèse a eu lieu le 27 juin 2016.

Le jury était composé de :

 

  • Jérôme Valluy (directeur de thèse)

        MCF, HDR, Laboratoire COSTECH, Université Paris 1, science politique

 

  • Johanna Siméant (présidente)

        Professeure, HDR, Laboratoire CESSP, Université Paris 1, science politique

 

  • Muriel Darmon (rapportrice)

        Directrice de recherches au CNRS, HDR, Laboratoire CSE, EHESS, sociologie

 

  • Emmanuelle Santelli (rapportrice)

        Directrice de recherches au CNRS, HDR, Centre Max Weber, Université Lyon 2, sociologie

 

  • Mahamet Timera (examinateur)

        Professeur, HDR, Laboratoire URMIS, Université Paris 7, sociologie

 

  • Choukri Hmed (examinateur)

        MCF, Laboratoire IRISSO, Université Paris Dauphine, science politique

FINANCEMENTS

  • Contrat doctoral - Paris 1 (2010-2013)

 

  • Aides à la mobilité internationale du collège des écoles doctorales de l'université Paris 1 (2012)

  • ATER - Université Paris Dauphine (2013-2015)

Me contacter

Associations professionnelles

Blog

Article dans AOC-Média : "« Nous ne sommes que de passage » : quand les émigrés africains aspirent au retour"

18.04.2019

1/10
Please reload

Réseaux sociaux

Logo_ICM_Web-e1527517588527.png