• Hugo Bréant

Du savoir-vivre aux savoirs islamiques : les transformations de l'apprentissage religieux à Mayo

Communication réalisée dans le cadre du séminaire Dysolab portant sur la recherche MArisé, l’ISlam à MAyotte et La Réunion. SÉcularisme, normes et pratiques.

Enfants sur la route de l'école coranique (Chirongui, Mayotte).

Le projet Marisé étudie les pratiques, les modalités de la transmission de l’islam ainsi que les multiples façons dont l’Etat français intervient dans le domaine religieux à Mayotte et à La Réunion. S’inscrivant dans le cadre d’un grand programme de recherche français intitulé « Islam et société » financé par le du Bureau Central des Cultes et le Comité interministériel de prévention de la délinquance pour la période 2017-2019, ce projet réunit 12 chercheurs et chercheuses métropolitains, mahorais et réunionnais. Ce séminaire à mi-parcours du projet Marisé vise ainsi à mettre en dialogue les premiers résultats de cette recherche avec ceux d’autres chercheur·e·s afin de discuter de ses orientations et de jeter les bases d’une démarche comparative entre ces deux territoires ultramarins.


Programme du séminaire


9h45 : Introduction, Elise Lemercier et Elise Palomares, MCF en sociologie, co-responsables du projet Marisé

10h-13h Perspectives historiques sur le sécularisme en France (La Réunion, Mayotte, France Métropolitaine)

- Financer le culte musulman par la fondation waqf : nouveaux usages d’une institution structurante, Randi Deguilhem, DR CNRS, HdR/TELEMME (Marisé) ;

- Révolution de la régulation de l’islam sur la période coloniale et postcoloniale, Dorra Mameri Chaambi, docteure en histoire et science politique, EPHE-GSRL ;

- Une histoire coloniale de la laïcité : entre assimilation et exception, Raberh Achi, doctorant en science politique, CMH.

14h30-17h Les frontières du religieux et du séculier à l’école

- La laïcité par l'école, Françoise Lorcerie, DR CNRS émérite, IREMAM ;

- Des affaires de voile dans le "sanctuaire républicain". Comprendre les jeux avec les frontières du religieux et du séculier à l'école, Julien Beaugé, MCF, CURAPP-ESS, UPJV ;

- Du savoir-vivre aux savoirs islamiques : les transformations de l'apprentissage religieux à Mayotte, Hugo Bréant, docteur en science politique, post-doctorant Dysolab (Marisé).



Le séminaire s'est tenu le lundi 5 novembre de 9h30 à 17h, dans la salle des thèses de l'UFR SHS de l’Université de Rouen.

Posts à l'affiche
Posts Récents