• Hugo Bréant

Portrait dans "Panthéon-Sorbonne Magazine"


Interview donnée au Panthéon-Sorbonne Magazine à l'occasion de l'attribution du prix de thèse 2017 de la Commission de la recherche de l'Université Paris 1.

« Du fait des dernières réformes de l’enseignement supérieur et de la recherche, je fais partie de la première génération de doctorants à qui l’on a demandé d’être sur tous les fronts à la fois. Il faut mener des enquêtes, communiquer, publier, s’intégrer dans les réseaux universitaires, en France et à l’étranger, enseigner. En quelque sorte, on nous pousse à devenir des ‘super-héros’, mais sans pouvoir. Et tout cela avec la pression grandissante qui vous encourage à faire bien, tout en vous obligeant à faire vite. Pendant ces années de doctorat, j’ai donc constaté l’accélération de la précarisation des conditions de fonctionnement de l’université, mais aussi à la faible reconnaissance des sciences sociales dans la société… »

Intégralité de l'interview de Julien Pompey à cette adresse.

Posts à l'affiche
Posts Récents