• Hugo Bréant

(Im)mobilité internationale : les inégalités au sein des catégories populaires face à la migration



Hugo Bréant, « (Im)mobilité internationale : les inégalités au sein des catégories populaires face à la migration », Lien Social et Politiques, Numéro 74, Dossier « Les catégories populaires face aux nouvelles inégalités », coordonné par Pascale Dietrich-Ragon et Xavier Leloup, 2015, pages 37-56.


Lien vers l'article.



Résumé


L’examen des trajectoires migratoires de citoyens comoriens issus des catégories populaires permet de mettre en lumière de fortes inégalités dans leur rapport à la mobilité, dans leur accès à l’émigration et dans leur capacité à transformer la mobilité spatiale en mobilité sociale ascendante. Leur plus ou moins grande possession de ressources scolaires et culturelles ainsi que la connaissance pratique et directe de l’émigration au sein de la famille viennent dessiner des frontières internes à ce groupe social. L’article montre également comment la migration participe significativement à la recomposition des catégories populaires dans le pays d’origine en permettant à ceux qui ont un peu plus de ressources d’obtenir une ascension sociale individuelle ou familiale et en laissant les plus précaires à l’écart de ce processus. La migration favorise donc tout autant la mobilité que la reproduction sociale au sein des milieux populaires.


Mots-clés : catégories populaires ; socialisations à l'émigration ; accès à la mobilité ; mobilité sociale ; inégalités ; Comores.

Abstract


An examination of the migration patterns of working-class Comorians sheds light on significant inequalities with respect to mobility, access to emigration and ability to transform geographic mobility into upward social mobility. Their educational and cultural achievements and their family’s direct, practical knowledge of emigration set internal boundaries on this social group. This paper also shows how migration plays a significant role in the recomposition of working-class groups in the home country by enabling those with slightly more resources to elevate their individual and/or family social status, while leaving those in more precarious circumstances out of this process. Migration thus fosters both mobility and social reproduction within the working classes.

Posts à l'affiche
Posts Récents